Car il s’agit bien

De naître

Après tout.

Naître
A contretemps.
Naître
Après son temps.
Naître blanc
Comme l’ivoire
La bougie
Qui consume
L’écran.
Naître noir
Salamandre
Près du cœur
Des diamants
Naître presqu’île
Vagues et continent.
Naître
Une seconde fois
Une dernière fois
La millième
Avant que de parcourir
Les sentiers ardus
Des mille morts
Souffrir la malemort
Naître brillant
Avant que de se coucher
Près de la femme à la faux
Dormir d’un seul œil
Au seuil des tombeaux.
Naître tôt ou tard
Tardillon
Nénuphar
Naître sur un divan
La parole sous le vent.
Mais mon bel amour
C’est auprès de toi
Que je suis né bien souvent
C’est là
Où je nais
Le mieux.
Sans confondre
L’enfant
Et l’amant
Le migrant
Le mutant
Le jusant
Et les perdants

Car il s’agit bien


De naître

Après tout

© Patrick Chemin

Le 23 juin 2015


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.