Moi. Moi ici. Moi maintenant.
 S’éveiller, être, exister :
 de nouveau l’alliance prodigieuse.
 Mon être se confirme
 en son dedans. Je suis.
 Moi : somnolence heureuse
 douceur de poursuivre encore
 et de persévérer.
 Nul bonheur
 n’est plus grand que cette concordance
 de l’être avec l’être. Maintenant,
 sans même un éclat. Et la vie
 s’enracine
 au-dedans de sa profondeur nécessaire



Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.