Monsieur l’automne

Souffle

Sur les voyelles

Distribue les consonnes.
Des lettres
De pluie
Des lettres
Pour les jours
De gris
Des châles soyeux
Pour la brume
Et la mélancolie.
Monsieur l’automne
Souffle aussi
Sur les voyelles
Pour la joliesse
Des après-midi.
Devient le guide
Du Palais du pourpre
Où des faunes
S’abandonnent
Dans l’orangé
Le jaune.
Monsieur l’automne
Dans son manteau
Rouge
Est un parent proche
Du givre.
Mais il tient
De l’été
Les dernières
Lumières
La piété
Des lisières.

© Patrick Chemin

Le 10 octobre 2015

(Les mémoires courtes)
© Photo Cok Friess
Le texte a été écrit
D’après l’image


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.