Un jour, Un jour, bientôt peut-être


Fictions de l'interlude

Un jour, Un jour, bientôt peut-être

Un jour, j’arracherai l’ancre qui tient mon navire loin des mers.

Avec la sorte de courage qu’il faut pour être rien et rien que rien.

CLown / Henri Michaux(via lesfleursetlasouris)

Voir l’article original