Les rêveurs


encre marine_801_015

Ils sont parmi nous
plus nombreux qu’on ne le croit
bâillonnés ici, derrière des barbelés
libres là, dans des réserves
Ils ont survécu
aux dites purifications
à la famine mémorable des idées
la grande sécheresse des coeurs
la pandémie du sommeil
des consciences
Quels que soient le réduit
la marge où ils se tiennent
soyez sûrs qu’il y aura un champ
par eux aménagé
irrigué
pour cultiver la mémoire
et parmi d’autres plantes rares
celle dont le nom varie selon les écoles
d’où ils parviennent à extraire
on ne sait par quelle alchimie
l’essence de beauté

ABDELLATIF LAABI